Business

Comment l’automatisation financière peut-elle aider les DAF à faire face à la vague de démissions ? 

25 janvier 2022   |   12 Minutes de lecture
An office team that may be subject to layoffs

L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, l’épanouissement personnel, le temps en famille et la flexibilité sont devenus beaucoup plus importants qu’auparavant, et les salariés revendiquent aujourd’hui des conditions de travail et des avantages dont on n’entendait que très peu parler il y a quelques années.

Si la « grande démission » aux États-Unis a fait la une de tous les journaux au niveau mondial, ce phénomène est loin d’être purement américain. Plus de 38 millions de personnes ont quitté leur emploi aux États-Unis en 2021, dont uniquement 60% avaient déjà trouvé un autre travail. Cela signifie que plus de 15 millions ont démissionné sans pour autant avoir un plan B dans l’immédiat.

Ce malaise prend cependant une ampleur globale, et touche également à l’Europe. Dans une moindre mesure, certes, mais avec un impact disproportionné sur des secteurs qui ont beaucoup souffert depuis le début de la crise sanitaire mais qui sont peu valorisés : l’hospitalité, la restauration, l’enseignement et les métiers de santé, entre autres.

La « grande démission » touche-t-elle à la France ?

En France, on ne peut pas parler d’une « grande démission », mais la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) a recensé une hausse des démissions en juillet 2021 de 19.4% par rapport aux chiffres observés en 2019. La Dares relève également un nombre record de démissions et ruptures conventionnelles au 3e trimestre de 2021, soit plus de 620 000 personnes ayant quitté leur emploi. Le cabinet américain Cengage Group constate que la majorité des démissions est due à un épuisement professionnel ou à un manque de soutien managerial.

En contrepartie, il semblerait qu’il y a plus de travail que jamais en France. Un nombre record d’emplois a été créé en 2021 : 650 000 nouveaux postes dans le privé ont été créés au cours de l’année, suivant l’Insee. Ces chiffres sont liés à la reprise économique suite à la crise sanitaire, et sont accompagnés par une baisse du chômage. Celui-ci se trouve à des niveaux que la France n’a pas connu depuis 2008 – 7.8% en fin de l’année dernière – et on parle même de la possibilité du mythique plein-emploi.

Si le manque de soutien, l’épuisement, le désir de privilégier la famille et le développement personnel sont des raisons pour lesquelles les salariés sont plus susceptibles de démissionner, la disponibilité de nouveaux emplois dans divers secteurs fait également que le pouvoir se trouve maintenant du côté des employés et non plus des entreprises. Ceux-ci ont conscience d’avoir plus de choix, et sont plus prêts à revendiquer non seulement des meilleurs salaires mais aussi plus de flexibilité, des valeurs qui s’accordent avec les leurs, des rôles plus stimulants et des conditions de travail qui leur conviennent mieux, entre autres.

Les entreprises, en revanche, peinent souvent à recruter et à retenir leurs talents, et luttent pour s’adapter au nouveau marché du travail et aux nouvelles demandes de leurs équipes.

Comment les DAF peuvent-ils revaloriser les métiers financiers et comptables ?

Pour les départements financiers des entreprises, ces changements peuvent présenter des défis particuliers. Traditionnellement, il s’agit de métiers considérés comme peu stimulants, répétitifs, et où les tâches administratives quotidiennes peuvent très vite devenir très laborieuses. Cela s’accorde mal avec les nouveaux trends qui demandent plus d’épanouissement et de flexibilité au travail, avec des possibilités de développement des compétences. Or, il ne faut nullement préciser que le bon fonctionnement de l’entreprise dépend énormément sur le travail rigoureux des équipes financières compétentes et motivées.

Au-delà des questions de rémunération, les entreprises sont tenues de créer des environnements où les salariés se sentent à l’aise, peuvent se développer et s’épanouir, et où leur santé mentale ainsi que psychologique est prise en compte. À cette fin, rendre le travail des équipes comptables plus intéressant, stimulant et moins laborieux peut jouer un énorme rôle pour le bien-être des employés.

L’automatisation financière ou comptable est une solution qui peut créer une vraie révolution dans le quotidien des services financiers et comptables. Allons découvrir comment.

une femme écrit des notes assise à un bureau

L’automatisation comptable, une aubaine pour les équipes financières

En automatisant les processus, vous libérez vos salariés. Ils n’ont plus à passer des heures chaque jour sur le traitement des notes de frais, les réconciliations, les vérifications des factures, ou d’autres tâches tout aussi abrutissantes et fastidieuses. Les répercussions de ce changement, qui au niveau de l’entreprise entière peut paraître insignifiant, sont véritablement énormes.

« Elle était si heureuse qu’on ait pu lui rendre sa vie, vous voyez ? Avec l’automatisation financière, maintenant elle peut travailler sur ce qu’elle a vraiment besoin de faire et s’occuper d’autres choses, ainsi que de tout l’écosystème financier, au lieu de juste une unique tâche vraiment, vraiment banale qui était juste en train de manger son âme au quotidien. » Craig Foster, DAF de Picsart

Un gain de temps qui contribue au développement professionnel et à la productivité

Avec le temps gagné lorsqu’ils sont débarrassés du traitement des notes de frais, de leur vérification, de la réconciliation et d’autres tâches de gestion budgétaire qui peut très facilement être effectuée par un logiciel intégré au système comptable, les équipes financières et comptables ont non seulement beaucoup plus de temps à dédier aux autres aspects de leur rôle, tels la stratégie, le planning ou encore les relations avec les partenaires, clients ou institutions financières, entre autres, mais peuvent également dédier beaucoup plus de temps à leur développement professionnel.

En effet, le temps qu’ils peuvent dévouer à des cours ou entraînements additionnels qui peuvent les soutenir dans leur performance et l’exercice de leurs missions aura un impact positif sur le développement de l’entreprise à long terme. Cela vaut également pour les opportunités de mentoring et coaching, où vos cadres supérieurs pourront passer plus de temps à former les membres plus jeunes de vos équipes. En tout, le fait d’avoir assez de temps et de ressources à dédier au développement professionnel dans leur travail peut être un facteur très important dans le choix de vos employés en finance et comptabilité de ne pas démissionner ou aller chercher un autre emploi.

De plus, la satisfaction et la productivité augmenteront à travers l’entreprise, puisque les autres salariés n’auront plus à passer des heures à établir des notes de frais ou à s’expliquer avec la compta eux non plus.

Rejoignez les milliers d’entreprises qui utilisent déjà Soldo.

Envoyez une demande en ligne en quelques minutes et soyez opérationnel en un jour ouvrable seulement.

L’automatisation financière améliore la compétitivité des entreprises

Avec l’automatisation financière et les logiciels dédiés au suivi et au contrôle de vos dépenses, factures et reçus, vous disposez d’informations et données beaucoup plus claires et mieux organisées.

Grâce au suivi des dépenses en temps réel et des données recueillies, par exemple, vos équipes financières peuvent effectuer des analyses précises et développer de nouvelles prévisions, stratégies et règles qui permettront à votre entreprise d’être plus flexible, réactive et à bien gérer sa croissance et son développement. Avec les changements rapides auxquels les entreprises font face aujourd’hui, peu importe le secteur, cette capacité analytique et une bonne gestion budgétaire présentent un avantage non-négligeable.

La digitalisation, y compris l’automatisation financière, est en train d’inaugurer une nouvelle ère pour les rôles financiers au sein des entreprises, et de redéfinir la fonction de DAF. Les emplois financiers et comptables deviennent moins administratifs et bien plus axés sur la stratégie de l’entreprise, les prévisions et le futur de l’entreprise, sur la base bien sûr des données et du suivi en temps réel que fournit l’automatisation financière.

Par ailleurs, la simple automatisation des processus a un impact conséquent sur l’esprit des équipes, surtout celles qui font partie des générations plus jeunes et qui préfèrent travailler dans des entreprises qui sont innovantes et n’ont pas peur du numérique et des changements positifs.

En optant pour l’automatisation, vous aurez bien sûr toujours l’avantage compétitif d’être une entreprise qui pense au bien-être de ses salariés et songe à rendre leur travail plus intéressant et épanouissant.

Soldo vous guide à travers l’automatisation financière

Soldo est le partenaire idéal pour permettre à votre entreprise de digitaliser tous ses processus financiers et comptables sans tracas. Les solutions intelligentes de Soldo s’adaptent à votre entreprise et s’intègrent très facilement à votre logiciel comptable. La plateforme intuitive de Soldo, son application mobile et ses cartes de paiement sécurisée offriront à vos équipes plus de liberté, flexibilité, sécurité et autonomie. En débarrassant vos équipes financières et comptables des tâches quotidiennes laborieuses et chronophages, vous inaugurerez une nouvelle ère pour votre entreprise et augmenterez non seulement le bien-être de vos salariés mais également la compétitivité de votre business.

Articles similaires