Quelles sont les meilleures solutions pour vos paiements en ligne professionnels ?

Abonnements, billets d’avion, publicité digitale, logiciels informatiques, courses en ligne… il existe une quantité de services qui sont disponibles sur internet et que votre entreprise aura besoin d’acheter directement en ligne. Or, il n’est pas toujours commode de transmettre ses données de carte bancaire à des services tiers, sans pouvoir être entièrement sûrs que la transaction est sécurisée. 


Découvrez Soldo gratuitement

Quel est le moyen de paiement pour les achats en ligne le plus sûr pour éviter le piratage et les pertes ? Nous allons à la découverte des différentes options dans cet article.

Les cartes bancaires

Les cartes bancaires sont bien sûr la méthode la plus évidente de paiement en ligne. Ceci dit, plusieurs options existent, dont deux principales : la carte bancaire classique, c’est à dire physique, et la carte bancaire virtuelle qui peut être générée pour effectuer un unique paiement, ou être à votre disposition pour des achats réguliers.

La carte affaires classique

Avec votre carte corporate, vous pouvez effectuer des achats en ligne sur tous les sites internet qui acceptent les cartes bleues. Qu’il s’agisse d’achats de fournitures ou de billets d’avions, il suffit d’insérer les seize chiffres de votre carte, la date de validité ainsi que le CVV que vous trouvez au dos de la carte, avec les détails de votre entreprise (l’adresse et le nom) et le compte est bon.

Toutefois, des difficultés se posent si :

  • vous ne disposez que d’une seule carte corporate pour plusieurs équipes, qui doivent donc partager cette carte, ce qui rend les dépenses et leur suivi et contrôle plus difficile et peut entraîner des abus et dérapages budgétaires ;
  • vous êtes victime de fraude ou de piratage, étant donné que votre carte affaires classique peut donner accès à l’intégralité des fonds sur le compte bancaire de l’entreprise.

Sachez cependant que depuis le 15 mai 2021, la double authentification est obligatoire en France. Celle-ci a pour but de protéger les consommateurs lors des achats en ligne. Il ne suffit plus de recevoir un code à usage unique par SMS, il faut valider deux des trois éléments suivants pour approuver l’achat :

  • un code personnel secret ou mot de passe que vous êtes les seuls à connaître ;
  • des données biométriques comme la reconnaissance faciale ou l’empreinte digitale, par le biais de votre smartphone ;
  • l’utilisation d’un appareil que vous êtes les seuls à détenir, comme un boîtier mis à disposition par votre banque, un smartphone ou un ordinateur.

Ces mesures sont censées assurer votre identité et empêcher un hacker qui aurait obtenu vos coordonnées bancaires de faire des achats à votre place. Néanmoins, il existe des solutions encore plus sûres pour effectuer des paiements en ligne, comme par exemple les cartes virtuelles.

Le paiement par carte virtuelle

En dépit de tous les conseils de cybersécurité que vous pouvez suivre, la fraude par internet et le piratage sont de plus en plus répandus. Si la plupart des sites promettent une transaction sécurisée, des méthodes diverses et variées existent afin de dérober vos coordonnées bancaires et votre numéro de carte à votre insu.

Les cartes virtuelles, connues également comme e-cartes bleues, vous débarrassent de ce problème. Lorsque vous avez besoin d’effectuer un achat en ligne, vous demandez à votre banque ou à votre prestataire de services de paiement, par leur application mobile ou interface web, de générer une carte virtuelle.

Deux options existent :

  • la e-carte à usage unique, qui sera automatiquement désactivée dès que votre achat est effectué ;
  • la e-carte récurrente que vous pouvez utiliser autant que vous le souhaitez, et la supprimer lorsque vous n’en avez plus besoin.

Dans les deux cas, un algorithme génère un numéro de carte de paiement éphémère. Celui-ci ne donne pas accès aux données bancaires de votre entreprise, et puisque c’est vous qui décidez du montant dont vous voulez disposer sur cette carte éphémère, il est inutile pour un hacker d’essayer d’obtenir les seize chiffres de la carte puisqu’ils ne donnent pas accès aux fonds de votre business.

Par ailleurs, la e-carte virtuelle fonctionne comme une carte affaires physique et vous permet d’effectuer les achats que vous voulez sur n’importe quel site en ligne. Suivant le fournisseur de carte, différentes fonctionnalité sont à votre disposition. Vous pouvez générer plusieurs e-cartes et les allouer à différentes équipes, plafonner les montants des dépenses, limiter les dépenses suivant les catégories d’achats ou même paramétrer des créneaux de dates durant lesquelles les e-cartes peuvent être utilisées.

Les paiements par chèque

En France, il est toujours possible d’effectuer des paiements par chèque, même en ligne. Si l’enseigne l’accepte, vous pouvez directement contacter la boutique, envoyer votre chèque par la poste et attendre que votre achat soit approuvé et expédié. Cette méthode est plus sûre que le paiement par carte physique, certes, mais présente plusieurs inconvénients, notamment si la boutique en ligne n’a pas de siège en France par exemple. Il y a également les délais d’attente qui peuvent être longs.

Les virements bancaires

Une option plus moderne est celle du virement bancaire, accepté par certains e-commerces. Vous passez votre commande en ligne, effectuez le virement du montant de l’achat et attendez que celui-ci soit confirmé et votre achat expédié.

Plus rapide souvent que l’envoi des chèques, cette méthode peut quand même demander un délai de quelques jours avant que l’achat ne soit accepté et approuvé. L’avantage bien sûr est que votre numéro de carte bancaire ne peut pas être piraté.

Les nouvelles plateformes de paiement

Parmi les méthodes de paiement en ligne plus modernes, la plateforme de paiement la plus connue est sans doute PayPal. Celle-ci agit en tant qu’intermédiaire – vous enregistrez auprès de PayPal votre carte de crédit ou votre compte bancaire, mais lorsque vous effectuez des paiements, vous ne donnez au site tiers que vos coordonnées PayPal. PayPal offre également plusieurs protections additionnelles et vous encourez donc moins de risques qu’en utilisant directement votre carte affaires. Ceci dit, PayPal est loin d’être une solution de paiement acceptée par tous les sites internet, et il peut être plus compliqué d’effectuer un suivi rapide et efficace des dépenses.

Mis à part PayPal, des solutions offertes par les néobanques et banques en ligne peuvent être intéressantes mais connaissent toujours des limites. Avec la technologie de transfert de données sans contact dite NFC, vous enregistrez votre carte sur votre smartphone et pouvez ensuite payer en ligne, dans une application mobile ou même en magasin en utilisant un téléphone portable. Vos coordonnées bancaires ne sont pas transmises et ne peuvent donc pas être enregistrées par un tiers.

Ce genre de paiement se fait par le biais de services de paiement comme Google Pay ou Apple Pay, et tous les sites n’acceptent pas ce mode de paiement. Vous devez toujours avoir votre smartphone avec vous, mais l’avantage est que votre numéro de carte ne sera pas communiqué aux sites sur lesquels vous effectuez vos achats.

Soldo vous propose des solutions flexibles et sûres pour tous vos paiements en ligne

Avec Soldo, profitez des cartes de paiement Mastercard sans avoir à vous inquiéter de votre sécurité en ligne ou d’un manque de suivi des dépenses. Vous pouvez disposer d’autant de cartes que vous voulez, ce qui donne plus d’autonomie à vos équipes.

Soldo propose des cartes physiques ainsi que virtuelles, et aucune d’entre elles ne sera liée à votre compte bancaire. En effet, c’est votre service comptable ou financier qui verse de l’argent sur chaque carte suivant les besoins, et peut même approuver les dépenses à distance. En cas de vol, perte, piratage ou de fraude en ligne, votre compte bancaire reste entièrement sécurisé. Les dépenses sont suivies en temps réel, ce qui permet d’éviter les dérapages budgétaires.

La comptabilité est facilitée aussi, puisque Soldo s’intègre à votre gestion comptable et enregistre automatiquement toutes les dépenses effectuées avec les cartes Mastercard – vos salariés n’ont plus à perdre de temps à établir des notes de frais, ni votre service comptable à les vérifier et traiter.

Découvez les solutions de paiement en ligne de Soldo ici. 

Foire Aux Questions

Qu’est-ce qu’une carte virtuelle ?

Une carte virtuelle est comme son nom l’indique dématérialisée. Elle est générée par votre banque ou service de paiement, et peut être à usage unique ou récurrente. Vous y versez la somme d’argent que vous désirez et elle n’offre pas accès à votre compte bancaire. Vous pouvez également l’effacer de votre compte quand vous le voulez. Les options peuvent varier en fonction des différents services, banques et néobanques, mais le principe reste le même – la carte virtuelle vous permet plus de sécurité lors de vos achats en ligne.

À quoi sert la double authentification ?

La double authentification ou 2FA (two factor authentification) est obligatoire pour tous les e-commerces en France depuis mai 2021. Afin d’effectuer un achat, en plus de fournir votre numéro de carte et les autres détails pertinents, vous devez ensuite remplir deux des trois conditions suivantes : insérer un code personnel secret que vous êtes le seul à connaitre, approuver l’achat depuis un appareil personnel (smartphone, boîtier fourni par la banque, ordinateur), s’authentifier par des données biométriques (reconnaissance faciale, empreinte digitale) depuis l’application mobile sur votre smartphone. Le but est d’empêcher quelqu’un qui aurait obtenu vos coordonnées bancaires d’effectuer des achats à votre place et de vérifier que vous autorisez bien la dépense en cours.

En savoir plus sur les cartes de paiement

Gérer vos dépenses professionnelles avec Soldo

Soldo vous aide à simplifier la gestion des dépenses professionnelles en rendant les processus administratifs plus rapides et plus transparents.

Découvrez Soldo gratuitement